Rapsodi
Structure de mise en forme 2 colonnes

La leishmaniose a été catégorisée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme « maladie ré-émergente et incontrôlée », ayant des effets délétères sur le développement des pays endémiques. Les stratégies de prise en charge actuelles incluent divers médicaments, dont l’utilisation est (ou sera) associée au développement de phénomènes de résistance. En outre, de tels traitements ont généralement un coût trop élevé comparé au niveau de vie des nations touchées.En effet, comme la leishmaniose affecte principalement les pays en voie de développement, les stratégies visant le contrôle de la maladie se doivent d’être abordables.

La vaccination étant reconnue comme étant le moyen de lutte le plus efficace financièrement parlant, elle apparaît comme la solution de choix pour un contrôle global et/ou une éradication de l’infection par la parasite.

Key figures:
88 endemic countries
360 Mo individuals at risk

Prevalence:
14 Mo individuals

Incidence:
2Mo individuals

Mortality rate:
59 000 / year

 

Les diverses espèces de Leishmania sont présentes sur tous les continents, sauf en Antarctique